Association de la Fête de la Sainte Fleur


Qui sommes nous ?
Historique

Pourquoi une fête des fleurs?

Tradition populaire et fête votive

Diaporama

Homélie

Pour découvrir le monde la Fleur...

Floriculture du comté de Nice

Botanique

Géographie

Société et symbolisme

Coup de pouce
pour conserver ses fleurs

ou les famillles partenaires de la tradition florale


Une fête de tradition populaire française
Dans la tradition populaire le fait de célébrer une sainte, dans le but
avoué d'en faire la sainte Patronne protectrice d'une profession suppose
bien évidemment de la faire reconnaître là où sa protection a un sens:
c'est forcément dans une dimension spirituelle.
La Fête de la Sainte s'inscrit clairement dans une tradition populaire
catholique, qui prend tout son sens avec la bénédiction de la
corporation. Cette fête permet de renouer dans une tradition
authentiquement nationale voire européenne, de mêler cérémonie sacrée et
fête profane

Qu'est ce que la Fête de la Sainte Fleur ?
Grands décors d'édifices et cathédrales, défilés de femmes fleurs,
concours de vitrines fleuries, cortège de voitures anciennes décorées de mille et une fleur, pluie de pétales, distribution de roses et d'œillets, farandoles et fanfares traditionnelles etc... autant de manières de célébrer la sainte patronne. Mais dont deux composantes sont incontournables.
- La messe. Pas de célébration sans messe, ici commence l'évènement. A l'homélie spirituelle du prêtre succède la bénédiction de la corporation. Sainte Fleur y est présente au dessus des têtes fleuries... Comme dans l'ancien temps la Fête de la Sainte Fleur est un véritable fête votive à l'instar de saint Fiacre pour les horticulteurs ou de Saint Pierre pour les pêcheurs.
- Les filles fleurs. Elles sont quatre au nombre des saisons. Alors que l'Hiver peine à se couvrir de fleurs, le printemps supporte une somptueuse cascade de couleurs qu'elle arbore sur une longue robe à traine. L'automne aux larges feuilles pudiques s'effarouche devant l'été provoquant à peine voilé de quelques pétales. Les filles fleurs, à la suite de leur bénédiction, se lancent dans un cortège animé. Elles avancent parmi la foule en distribuant œillets ou roses à la joyeuse assistance. L'échange se crée, les sourires se multiplient.
A Nice, accompagnées d'une cinquième fille fleur vêtue de mimosas, d'oeillet de tournesols représentant la Riviera niçoise, elles empruntent le cours Saleya avant de rejoindre la promenade des anglais où siège une gigantesque rose des vents peinte au sol en référence aux quatre saisons.
En réalité, il y a autant de fêtes de la Sainte Fleur que de villes la
célébrant. Seul un cadre est à respecter: il s'agit du cadre votif sans lequel la fête serait vidée de son sens, et gonflerait le rang des fêtes commerciales.

Contact : Association de la Fête de la Sainte Fleur