Le train des fleurs

Le train des fleurs à vitesse rapide venait dans tous les centres de production, depuis Menton jusqu'à la Ciotat et ramassait chaque matin, d'octobre à mai, les colis préparés. Les fleurs envoyées par le train des fleurs étaient de première qualité car elles devaient résister au voyage.
Les producteurs envoyaient donc dans les marchés voisins, les fleurs de seconde qualité.

Tout le long du trajet, certains producteurs possédaient des agents qui surveillaient aux arrêts de la locomotive, l'état des colis. Il arrivait aussi, quand il n'y avait pas assez de fleurs expédiées, que des acheteurs viennent en personne dans les campagnes de notre région pour récupérer la marchandise dont ils avaient besoin.

 

 

 

Evalue tes connaissances

 

 

Page précédente

Contact : Association de la Fête de la Sainte Fleur